Immobilier et travaux

Réaliser des travaux d’économie d’énergie en copropriété

Les travaux d’économie d’énergie sont recommandés pour les logements aussi bien individuels que collectifs pour plusieurs raisons. Non seulement pour l’environnement et le climat, mais aussi afin d’être éligible à une éventuelle mise en location selon la règlementation en vigueur. D’autres avantages sont issus de la réalisation de travaux d’économie d’énergie en copropriété : augmenter le confort et la sécurité, maintenir la valeur du logement et optimiser les dépenses relatives à la consommation en énergie.

En ce qui concerne les travaux en copropriété en particulier, ils doivent être correctement réalisés suivant une bonne coordination, par rapport aux copropriétaires, à la nature des travaux, au choix du prestataire – qui sera un professionnel reconnu garant de l’environnement, de préférence. C’est le syndic de copropriété qui se charge généralement de ces missions, en provoquant, dans un premier temps, une réunion d’information qui requiert la présence de tous les copropriétaires. Un audit énergétique pourra être programmé avant le début des travaux proprement dit, si approuvé par la majorité des copropriétaires. Celui-ci permettra ainsi de mieux cibler les travaux afin d’optimiser l’économie d’énergie réalisée.

Notons que les copropriétés qui sont âgées de plus de 5 ans – c’est-à-dire des immeubles n’étant plus considérés comme neufs – doivent avoir constitué ce que l’on appelle les provisions de fonds de travaux. Les copropriétaires cotisent tous les ans afin d’alimenter ces fonds, qui prennent la forme d’un budget spécial à terme, destiné à provisionner le financement des gros travaux de rénovation, en particulier des parties communes. Seules certaines dépenses sont toutefois couvertes par ces fonds. Ceux-ci ne sont pas obligatoires pour des immeubles comportant moins de 10 lots cependant. Les travaux à financer par cette provision spéciale seront quant à eux, décidés par les copropriétaires au cours de la tenue de l’assemblée générale prévue à cet effet.

Soulignons que les copropriétaires peuvent bénéficier des aides publiques pour financer leurs travaux ; il s’agit entre autres de la prime d'énergie en copropriété.