Immobilier et travaux

Les secrets d'une isolation des combles de qualité

Pourquoi isoler ses combles ?

Les combles d'une maison sont souvent un endroit de la maison restant sous-exploités. Généralement peu éclairés et mal isolés, ils sont froids et humides en hiver, trop chauds en été, et ont une influence directe sur la qualité globale du chauffage de votre maison.
En effet, une absence ou une mauvaise isolation des combles va générer une réponse inappropriée de votre maison aux écarts de température avec l'extérieur.


Situés juste sous la toiture, les combles sont directement soumis aux contraintes climatiques : le vent, la pluie, les UV, la pollution...
Une isolation des combles défectueuse peut ainsi entraîner des dommages sur votre toiture et vos charpentes, du fait des chocs thermiques, sur votre système de chauffage, à cause de sa surexploitation, enfin sur l'ensemble de la structure de votre maison, également sous l'effet des phénomènes de condensation...
C'est pourquoi nous recommandons l'isolation des combles en première instance, qui apparaît souvent nettement lors d'un diagnostic à la caméra thermique.

 

 

Qu'est-ce qui détermine l'isolation des combles ?

Le plus grand secret d'une isolation de combles, c'est d'abord de déterminer s'il s'agit d'un comble perdu ou aménageable.
En fait, il s'agit seulement d'une question de hauteur sous plafond, qui doit excéder 1,80 mètre pour donner à votre comble son statut d'aménageable ou d'habitable !


Dessous 1,80 mètre de hauteur sous plafond, la Surface plancher de votre comble est considérée comme nulle, c'est-à-dire qu'elle n'est pas considérée comme Surface habitable.
Vous pouvez donc y entreprendre des travaux d'isolation des combles perdus sans fournir de Déclaration préalable de travaux, sauf si ceux-ci impliquent une modification de l'apparence extérieure de votre maison !


Les techniques d'isolation des combles

Pour l'isolation des combles perdus, souvent difficiles d'accès et de manœuvre, on pratiquera la plupart du temps par technique dite de soufflage, c'est-à-dire par insufflation de laine de roche. Si possible, on pourra également poser des rouleaux d'isolant sous le plancher.
Autrement, pour les combles habitables, on opérera l'isolation des combles dite sous-rampants.
Pour cette technique, les panneaux d'isolant, souvent de la laine de roche semi-rigide, ou encore des laines végétales comme le chanvre ou la ouate de cellulose, sont placés entre les éléments de votre charpente. On pourra ensuite poser le revêtement choisi pour la finition.
Qu'ils soient perdus ou habitables, l'isolation des combles est à portée de main, alors n'hésitez pas à faire appel à des experts qualifiés de la rénovation énergétique de l'habitat !