Immobilier et travaux

Immobilier : 385.000 logements devraient être construits en 2016

Le logement neuf, la mise en chantier, les permis de construction, tout indique que le marché de l'immobilier neuf bat à son plein. Ainsi, on assiste à une augmentation des chantiers de logement neuf à plus de 3,8 %, à 86.200 unités comparés à l'année dernière. Cette augmentation s'est présentée entre la période de mars à mai. Et concernant les permis de construction octroyés au logement neuf, ils ont grimpé de plus de 12,1 % en un an.

Et que dire des logements de résidence ? Il faut dire que ce marché est encore plus fluctuant car elle présente un accroissement de plus de 21,9 % à 6.100 unités. Ainsi, en l'espace de 12 mois qui s'est terminé en mai, on constate une augmentation de mise en chantier de 5,2 % à plus de 355.600 et 9,9 % de progression pour le permis de construction sur la même période. Pour une information plus poussée, http://www.résidence-sénior.com est là pour vous.

Corse : le permis de construction double

L’Île-de-France présente la plus grande augmentation de construction de logement neuf avec une hausse de plus de 26,1 % en 12 mois à 67.800 unités. En seconde position, on trouve la Corse avec une progression de 21,6 % à 3.700 suivie de la Bretagne Avec 11 % à 19.700 et le Pays de la Loire qui présente une hausse de 8,8 % à 22.800 unités. Cependant, certaines régions comme Le Nord-Pas-de-Calais-Picardie, L'Alsace-Champagne- Ardenne-Lorraine et la Normandie voient des mises en chantiers en recul.

Qu’en est-il du permis de construction ? La Corse affiche la plus haute hausse avec 102 % et elle est suivie par la Bretagne avec 26,1 %, l'Île-de-France à 22,2 % et Provence-Alpes-Côte d'Azur avec 17,6 %.

2016, une année qui promet

Le marché de l'immobilier neuf devrait encore progresser en 2016. En effet, on devrait assister à une hausse du chantier de logement neuf de 10 %, soit plus de 380.000 logements neufs construits. Ceci est rendu possible grâce à des taux d’intérêts toujours à la baisse et des mesures de soutien prises par l’État.

Et concernant le secteur de la maison individuelle, après quelques années de recul, ce secteur devrait afficher une augmentation de vente qui peut atteindre les 13 % avec 125.000 maisons commercialisées.

Pour finir, l'immobilier ancien présente une hausse de 3,5 % en comparaison à l'année précédente.