Immobilier et travaux

Dans quel placement mettre son argent en pleine crise ?

Virus, Médical, Finances, La TechnologieAvec l’excédent de trésorerie enregistré pour la plupart des ménages, il est temps de songer à le sécuriser et à le faire fructifier en sélectionnant les meilleurs produits de placement adaptés à son profil.Soulignons qu’avec la crise mondiale qui prévaut, le choix des investisseurs devrait être orienté de préférence vers les placements qui allient sécurité avant tout, et rendement en second lieu.

Or, ce dernier est plus ou moins faible pour les actifs les moins exposés aux risques. Il existe cependant des actifs qui répondent à ces attentes, ce que nous allons voir à la fin de cet article.Ce qu’il faut retenir avant d’investir, c’est que les profils diffèrent d’un individu à l’autre et que le choix des actifs à placer dans son portefeuille de patrimoine devra par conséquent s’en adapter. Pour cela, voici les principaux paramètres à considérer.

L’âge de l’investisseur

Si celui-ci est encore jeune, il pourra s’autoriser une certaine prise de risque en diversifiant son patrimoine avec des actifs plus rémunérateurs, mixés avec des produits sécurisés. Il n’est pas rare que les étudiants se lancent dans la constitution de leur portefeuille de placement. Or, la prudence est de mise pour ces derniers dans la mesure où ils se servent des prêts étudiants ou de la bourse étudiante – pour ceux qui en bénéficient – pour se lancer. Ce qui représente un risque extrême de perte de leur mise en cas de mauvais choix, puisqu’ils ne disposent pas d’autre couverture financière ou de sources de revenus fiables pour couvrir ces éventuelles pertes. De plus, les étudiants ne sont pas en parfaite connaissance de tous les risques qu’ils encourent en raison de leur jeune âge.

Idem, il est conseillé aux seniors d’éviter une prise de risque élevée. Au contraire, plus ils approchent de l’âge de départ à la retraite, plus leur capital devra être sécurisé. Ils devront donc diminuer les risques au fur et à mesure de l’approche de cette échéance.

La situation familiale

Il s’agit aussi d’un facteur primordial à prendre en compte afin de décider quel niveau de risque peut être toléré ou non. Celui qui n’a pas de charge et qui s’est déjà investi pleinement dans la vie active pourra investir dans des produits dynamiques. Attention toutefois en ces périodes troubles, car tous les produits à haut rendement ne se valent pas. La plupart d’entre eux sont extrêmement volatils et pourraient même donner lieu à des rendements négatifs, en fonction de la santé du marché. C’est le cas des produits boursiers, ainsi que de certains produits de placement atypiques.

En ce qui concerne celui qui vit avec des personnes à charge, la prise de risque sera modérée, sauf si sa situation financière peut tolérer des éventuelles pertes en capital.

Les ressources financières

La sélection des actifs qui composeront le portefeuille de l’investisseur dépendra de ses ressources financières. Dispose-t-il de suffisamment de couverture dans le cas où il perdrait sa mise ? Doit-il investir cash ou à crédit ? La stratégie d’acquisition à adopter dépendra donc de ces paramètres afin de générer le meilleur rendement.

En conclusion, consulter un conseiller en gestion de patrimoine pour un portefeuille complexe est fortement recommandé. A fortiori en période d’instabilité économique comme celle à laquelle nous faisons actuellement face.

En ce qui concerne les actifs qui répondent le plus à l’équilibre rendement-risque, les meilleurs sont les sociétés civiles de placement immobilier qui continuent à servir des rendements de plus de 3.8% en ces temps critiques. Elles sont adaptées à tous types d’investisseurs à condition de savoir déterminer la stratégie d’investissement adéquate avant de se lancer. L’accompagnement d’un CGP est requis avant de placer cet actif dans son portefeuille, d’autant que la durée de conservation doit s’étaler sur une dizaine d’années au moins.